• Vin étranger
  • Vin Sélection Meilleurs Vins Bio
Alvaro Palacios - Les Terrasses 2013 - Priorat

Alvaro Palacios - Les Terrasses 2013 - Priorat

Vin Rouge
2013
Alvaro Palacios
Priorat
Frais de port gratuits à partir de 250€
Possibilité de livraison en 3h à Paris, par coursiers.

Prix malin : 40,50 € remise de 10% dès 6 bouteilles (de même vin ou de vins differents)

45,00 €
En stock

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 900 points de fidélité. Votre panier totalisera 900 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,80 €.

Meilleurs vins bio : des prix justes et équitables. Une garantie satisfait ou remboursé d’un mois !

LA DÉGUSTATION DES TERRASSES 2013 PAR ANTOINE PÉTRUS



La touche magique d’Alvaro Palacios.


Parée d'une robe d’une couleur grenat intense avec de beaux reflets violacés.


Au nez, l’intensité, le charme et la puissance de cette appellation magique apparaissent avec force. Le Priorat se livre dans un premier tempo : une exceptionnelle minéralité. S’ensuivent des notes de pierre chaude et de schiste. Se termine enfin par des effluves juteuses de mûre et de myrtille.


Une fois en bouche, concentration rime avec finesse. En l’aérant un peu, une pointe chocolatée apparaît. Belle finale pour cette cuvée équilibrée, fruitée, et élégante.


Il faut un peu de patience pour qu’apparaisse, de manière presque évidente, ses vrais senteurs de fruits des bois et de mûre notamment. Pourquoi ne pas s’essayer à reconnaitre aussi la touche de cacao qui apparaît encore un peu plus tard…

Le vigneron

Alvaro Palacios est issu d’une importante famille de producteurs du Rioja. Il incarne la nouvelle génération des vignerons espagnols.

 

Après des études d’œnologie à Bordeaux et un apprentissage auprès de Jean-Pierre Moueix au Château Pétrus, il créé son propre domaine en 1989 dans le Priorat, là où les moines avaient autrefois implanté des monastères et planté des vignes.

 

De son temps passé au Château Pétrus, il a gardé le goût pour les vins d’exception.

Le domaine

Dans le Priorat, il s’est d’abord concentré sur le choix des vignes, sélectionnant les parcelles les plus à même de produire de grands vins.


Le magazine Wine Spectator a dit d’Alvaro Palacios qu’il était « le vinificateur le plus sensationnel d’Espagne » et après avoir dégusté cette cuvée les Terrasses 2011, on ne peut être que d’accord avec cet éloge.

 

 

« Pionnier avec René Barbier de Clos Mogador sur la même commune, du renouveau du Priorat, Alvaro Palacios s’est montré encore plus volontaire et plus perfectionniste dans l’élaboration du vin, en domptant davantage son côté sauvage et sa puissance naturelle par une grande adresse de vinification. Il a également limité, pour ses grandes cuvées, l’influence du carignan qui donne des vins immédiatement flatteurs mais manquant de grandeur au vieillissement, pour mettre en valeur les grenaches, d’une merveilleuse intensité, avec une petite touche de cépages bordelais et de syrah pour affiner le tanin. Certains puristes pourront le lui reprocher mais l’admiration enthousiaste de tous les connaisseurs espagnols et étrangers pour l’Ermita ou Finca Dofi, justifie largement ses efforts. » M. Bettane et T. Desseauve, Les plus grands vins du monde.

 

« À quarante ans à peine, Alvaro Palacios semble avoir tout accompli. Issu d’une famille de viticulteurs – propriétaires de la Bodegas Palacios Remondo – il fait son apprentissage avec Christian Moueix à Petrus et Château Trotanoy alors qu’il a une vingtaine d’années. Il suit ensuite le Catalan René Barbier dans le Priorat. Fortement impressionné par les sols anciens et leur potentiel qualitatif, il décide de créer son vignoble dans ce trou perdu, à 135 kilomètres au sud-ouest de Barcelone. Selon les propres mots de Palacios, la conviction générale est alors que « les rendements sont trop faibles, le terrain est impossible et exige un travail manuel pour la majeure partie » et qu’il y a peu de chance que l’entreprise soit rentable. La suite a démontré que les défaitistes avaient tort. Le premier millésime de l’Ermita, 1993, est immédiatement entré dans le club des superstars de la vinification espagnole. Cette cuvée, composée entre 80 % et 90 % de grenache vieilles vignes, a suscité des réactions extraordinaires en Espagne comme dans le reste du monde. L’entreprise ultramoderne d’Alvaro Palacios, qui domine le village de Gratallops du haut de sa colline, témoigne de son influence prépondérante et de ses efforts permanents pour révolutionner l’industrie viticole espagnole. »

Robert Parker, Parker illustré des plus beaux vignobles de France et du monde.

Tout sur ce vin

Terroir : Sol fin et volcanique, fait d'ardoise apportant beaucoup de minéralité au vin. Climat tempéré par une brise marine.

 

Culture : 50% Grenache del Pais, 40% Carignan, 10% Cabernet Sauvignon. Vendanges manuelles en caisses de 20 kg et tables de tri. Bas rendements.

 

Vinification : Egrappage et foulage des raisins puis fermentation avec macération pendant 15 à 20 jours. Pressurage puis pompage dans les fûts pour la fermentation malolactique. Soutirage et élevage en futs de 12 à 18 mois.

 

Un peu de technique :
Léger sulfitage
Légère filtration avant mise en bouteille.
Degré alcoolique, 14,5%.

Accords mets et vins

Un vin de plaisir qui appelle des accords relevés

 

Quelques accords parfaits 
Classique : Plateau de charcuterie, Copeaux de Jambon Ibérique
Détonnant : Joue de cochon de Bayonne longuement confite aux piments d’Espelette 
Végétarien : Betteraves cuites en croûte de sel et beurre de truffes d’été
Au quotidien : Gigot d’agneau, aubergines au thym et citron

 

Conseils de service et de garde :
Température de service : 15 ° C
Type de service : en carafe
Garde : 2020
Apogée : 2015, mais il peut se déguster dès à présent.